Un site utilisant unblog.fr

LES VIEUX
7 janvier, 2013, 22 h 39 min
Classé dans : Non classé

Etre vieux, c’est moche. Tempus fugit. OOO Vieillesse ennemieuuue. La vieillesse est un naufrage, etc…

 

Mais ce qui est pire, c’est d’être vieux et de devoir supporter le jugement des cons. Pardon, je veux dire des personnes mesquinement obtuses, tragiquement inconscientes du fait qu’elles vont en devenir aussi one day or another, des vieux. Enfin si la maladie, les accidents de la route, les fausses routes à base de cacahuètes mal mastiquées et de Malibu-pêche tiédasse les laissent devenir vieux, un jour.

LES VIEUX carmen-cru-150x150

 

 

 

Parce que premio, on oublie que c’est une chance d’être vieux. Ça veut dire qu’on a réussi à arriver jusque cet âge avancé sans encombre. A peu près. Malgré la conduite dangereuse, les capotes qui craquent, les textos au volant, les coups de soleil, les charters low costs affrétés par des compagnies aériennes black listées pour Djerba, le bisphenol A, le saut à l’élastique sans élastique, le nuage de Tchernobyl qui s’arrête aux frontières (du réel), les régimes soupe aux choux, les cueillettes de champignons sous champignons , le bricolage électrique les doigts mouillés et la drogue frelatée. Et le Damart en pilou c’est peut-être vilain, mais c’est plus confort qu’un costume en sapin.

 

femmemoderne-150x150

 

 ça pète, quand t’es vieux tu reçois plein de chouettes catalogues

 

 

 

 

Et que, deuzio, prendre de la bouteille ne veut pas seulement dire vieillir, mais aussi gagner en savoir, en splendeur, en sagesse. Tu préfères être un gland ou un chêne majestueux toi? Je sais ça peut paraître improbable quand on regarde Brigitte Bardot, mais là il s’agit d’un sous chapitre s’intitulant « comment tu vas finir plus aigrie et seule qu’un cornichon, le dernier du bocal que personne ne veut au fond du frigo, pas un Maille bien croquant, un Carrefour discount mou et moche, parce que t’es qu’une connasse sans coeur raciste qui vieillit, et qu’il y a pas de miracle, une connasse jeune ça fait une connasse vieille, enterre-toi dans ta Madrague pour les 1000 prochain Aïd el kebir, prends un charter bien black listé, un Tupolev rouillé, pour Moscou et binge-drinke-toi à dose lethale avec Depardiovitch ». Je ne vois pas encore comment je vais insérer ce sous chapitre à mon gracieux Edith’O de manière fluide et subtile, fais-y moi penser plus tard, parce qu’avec l’âge on perd la boule.

gland-150x150

 

 

 

 

Parce que tertio, (ça veut dire troize, pour les plus illettrés) on est toujours le vieux de quelqu’un. A moins que tu ne sois né(e) aujourd’hui, dans quel cas je salue tes capacités de lecture, mais hop là regarde derrière toi, un autre petit Jean-Killyan vient de faire son entrée dans le vaste monde à la seconde. Donc on est tous le vieux de quelqu’un.

 

Parce que, Audi Quattro, quand tu vieillis, la route à faire et plus courte que le chemin parcouru, si tu vois ce que je veux te dire. Et que le dernier sprint, t’as envie qu’il se passe bien. Donc tu te délestes de tout ce qui te gangrène la vie, les scories, les inutilités, la sacro sainte trinité des velléités humaines (une baraque plus grosse que les autres, une télé plus grosse que les autres, un cul plus petit que les autres) tu dis merde à l’univers et tu mets des soutifs sans armature parce que t’en as plus rien à faire que de jeunes éphèbes te reluquent d’un oeil lubrique quand tu vas au Monoprix acheter ta tranche unique de jambon (oui, le vieux mange peu). Sauf Amanda Lear. Pas pour le jambon, pour les éphèbes. C’est un autre sous chapitre, sur les vieilles chaudasses, qui ont toute ma tendresse soit dit en passant, note pour plus tard.

 

Parce que Fiat Cinquecento, la vieillesse remet les compteurs à zéro. D’abord t’oublies tout donc tout à l’air nouveau en permanence. Tiens un bogosse dans mon salon! Te dis-tu en passant devant le soleil noir de tes nuits blanches avec qui tu as fêté vos noces d’émeraude. Et puis les moches deviennent moins moches que les beaux en vieillissant. Évoquons, la larme à l’oeil, le coeur en berne… Alain Delon… Le What the Fuck du trucage visuel à l’envers, du photoshop démoniaque. Dur d’être lui, j’imagine. Oui mon ami, ce visage làààà a été ce visage làààà. Et, en même temps, cherche une photo de Sim jeune. CQFD.

 

Et puis, sexto, hé bien… hé bien… Ok, ok, tu l’as senti aussi, avec ton intuition à fleur de peau de vampire écorché vif qui peut avoir des érections (haha haha, décidément Twilight est un puits sans fond d’inspiration poétique) que tu es, ce n’est pas évident-évident de trouver des arguments en faveur de la sénescence. En fait je sèche. Et pas seulement des yeux.

edward-edward-cullen-27673809-1542-1517-150x150

 

 

 

OUI c’est moche de vieillir. Cartes sur table. On arrive au coeur du sujet, après ces quelques mises en garde au lecteur. Tout le monde préfère avoir des fesses pommelées qu’un derche en marmelade, gambader comme un cabri fou plutôt que de ramper comme un lombric lombalgique, avoir des abdos en ébène et pas une gueule de bois (et ce même avec du Champomy) balader ses petits seins en poire à la fac plutôt que ses vieilles bananes et ses vieilles tatanes dans les couloirs livides d’un hospice.

 

MAIS c’est un fait. Une loi de la nature. Elle est là. Autant la regarder en face et s’y faire. Chaque fois que j’entends quelqu’un dire « tiens, il a pris un coup de vieux », en regardant l’émission de Patrick Sebastien (par exemple) ça me fait l’effet d’un double jab dans la tête. Mon moi intérieur se met à hurler BEN OUHAIS, TU CROIS PAS QU’IL VA RAJEUNIR??? SI??? Tu crois que Gérard Lenormand c’est Benjamin fuckin Button??T’AS VU TA TRONCHE?? TU CROIS QUE TU VAS VERS LE BEAU?? Oui, tu vois, chéri chéri, ça me porte un peu sur les nerfs, ces lieux communs doucement perfides, ces tacles injustes, ces réflexions stériles sur le tempus qui fugit sur le faciès d’untel ou untel. Même concernant Gérard Lenormand, bizarrement. Parce qu’on est tous frères. (sauf avec Brigitte Bardot).

 

La morale de cette jolie histoire c’est qu’on a plus le droit d’avoir la tronche de quelqu’un de plus âgé que 35 ans. Et ça, ça touche tout le monde, parce que 35 ans, ça arrive plus vite qu’un tweet par fibre optique powered by Free.

 

Ah non, range tes arguments plus émoussés qu’un couteau Monique Ranoux, je ne dis pas ça pour moi, mon mignon, ma mignonne, car je suis plutôt bien conservée pour mon âge. (c’est l’alcool). Mon âge? Je te donne un indice, mes premières séances de zumba, c’était avec Saint Louis. Si, le Dieu Chronos fait son oeuvre, sur moi également, lentement mais sûrement, je te rassure, chez moi ça se traduit par un problème, comment dire, d’enrobage, mais laissons là ces considérations futiles.

 

saint_louis-150x150

 

Mon pote de Zumba

 

 

 

 

J’en peux plus des actrices tellement botoxées qu’elles ne ressemblent plus à rien. J’en ai marre de ces connes qui commencent à 25 ans à se défigurer, Lindsay Lohan et Megan Fox suivez mon regard, ah non vous pouvez pas c’est vrai vos yeux sont paralysés. Sont-elles conscientes de ressembler, ayant chaussé leurs bottes de sept lieues temporelles, aux mémés monégasques sans âge? Sont-elles conscientes du combat perdu d’avance qu’elle mènent en trafiquant leurs organes? Le poète l’a pourtant dit, c’est dommage de dormir à tous les cours de français, temps passé ne se rattrape plus. Nicole Kidman ressemble au Joker, Emmanuelle Béart à Double Face. Demi Moore à une teenager dépressive qui serait passée au micro ondes. Rien de pire que ces vieilles petites filles. Qui ne veulent pas être ce qu’elles sont: des femmes, des femmes de 20, 30, 40, 50 ans… Le plus tragique c’est qu’elles n’en semblent pas plus jeunes, juste… contre natures. Une génération de monstres de foire. J’en peux plus my friends, donnez-moi des rides, des bajoues et de la cellulite, je veux voir des Humaines.

mere-nature-150x150Maman nature s’en retourne dans sa pelouse

 

 

 

 

 

J’ai bien réfléchi à la question (tu as de la chance, les émissions de Patrick Sebastien ça ne monopolise pas un trop grand nombre de neurones). Est-ce que ça vient du fait qu’à une époque pas si reculée (à l’échelle humaine, que sont quelques centaines d’années…) on mourait à 35 ans? Partant de là, est-ce que l’être humain est programmé pour se sentir sénile à quarante ans? En ce temps que les jeune de moins de vingt ans ne peuvent pas connaître (pardon, jeunes, en se ten la ke lé jeun de mouin de 20 en ne peuv pa connaitrent), on se reproduisait à, allez, 13 ou 14 ans, on continuait jusqu’à… Ben jusqu’à la fin, bicoze no pilule, et puis comme on faisait son lit on se couchait et on appelait bien gentiment l’ange de la miséricorde à soi histoire de laisser la place aux sales jeunots qui poussaient derrière et qui avaient besoin du lit pour forniquer tranquilles entre cousins.

Good gods c’est quand même pas les moyenâgeux qui ont inventé le jeunisme!!

 

Mais les temps ont changé, et on vit de plus en plus vieux. ON VA ENCORE TOUS FAIRE COMME SI UNE BONNE MOITIE DE NOS EXISTENCES COMPTAIT POUR DU BEURRE LONGTEMPS? On va faire comme si on était bon pour le rebut passé 50 ans? Bon pour la casse à 60? On va cacher nos mémés dans les oubliettes de sordides maisons de retraite où elles attendent de se faire mettre dehors à 94 ans parce que le fiston qui se fait dorer la pilule dans le midi ne paye pas les factures? Oh oui, c’est un coup de gueule.

 

Et bien l’ami, je suis amère. Non pas ta mère. Amère devant le traitement réservé à nos vieux aujourd’hui. Oui un vieux est plus lent, oui il essaye de mettre des disquettes dans le Blu ray, oui il a une façon bien à lui de prendre les ronds-points. Mais ce vieux, c’est même pas ton grand père ou ta mamie. On va pas donner dans le pathos, tu t’en remettrais pas toi qui pleures devant Lassie. Ce vieux, c’est toi. Aujourd’hui, demain, plus vite que tu ne le crois.

 

Laissons-nous là sur ces belles paroles quelque peu crépusculaires, car je suis lasse, non pas Lassie, c’est terrible met ton sonotone purée, je te laisse méditer sur l’automne et l’hiver de ta vie et me rendre une double feuille sur le sujet. Quittons-nous sur les lyrics sibyllins de l’ineffable Brigitte Fontaine.

 

Je suis vieille et je vous encule
Avec mon look de libellule
Je suis vieille, sans foi ni loi
Si je meurs, ce sera de joie

 


2 commentaires
Laisser un commentaire

  1. Laeti

    BIG UP au coup des catalogues. Un pur bonheur, comme à chaque fois. Félicitations Edith’oooo rage, o vieillesse ennemie

  2. charee

    ben moi je suis la plus vieille de mes copines ( car je m estime bcp alors je suis amie avec moi meme , je dirais meme que je suis ma meilleure copine )et perso j’ai du mal a croire que mon coprs me lache , juste quand je commence a pouvoir payer mon loyer ! suis encore entre l’acnee et les rides , le combat est sanglant ……..
    bravo az pour cet article flamboyant et pour celle qui doutent encore et comme je me dit quand j’angoisse trop sur mon age ( reprendre le track des gorilaz : « remember that it’s all in your head »



Laisser un commentaire

La Cave à Cabraal |
Kiocasino |
le rêve éveillé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Thebluecat
| Enattendantlescoyotes
| Blog de Thibault Delavaud, ...