Un site utilisant unblog.fr

MONEY MONEY MONEY
10 octobre, 2012, 23 h 50 min
Classé dans : Non classé

*** Oh lord won’t you buy me a Mercedes Benz. 
My friends all drive Porsches, I must make amends. 
Worked hard all my lifetime, no help from my friends. 
So oh lord won’t you buy me a Mercedes Benz. ***

 

Largent ne fait pas le bonheur. (ouhais ouhais ouhais, encore une phrase de riche). Enfin, l’argent lui-même ne fait pas le bonheur, à moins d’être un fétichiste tendance Picsou et de se rouler dans les biftons (heureusement personne m’a vue en train de renifler fiévreusement les feuilles d’arrêt maladie en soufflant « ça sent le pognon, ça sent le pognon…  » (oui, les feuilles maladie sentent la même odeur que les billets de banque) bref l’argent en lui-même disais-je on s’en tape. Complètement.

 

C’est ce qu’on peut faire avec qui nous intéresse.

 

Enfin si, quand t’es enfant, tu aimes l’argent pour l’argent. La grosse pièce que la petite souris t’apporte sous l’oreiller, le billet craquant qu’on te donne à noël. Tu les gardes, les ranges, les sors, les regardes, les re-ranges, ton précieux, ton butin, qui se suffit à lui même par sa magnificence intrinsèque. Cela tient jusqu’à 10 ans à peu près.Tu peux ramener à 5 de nos jours vu que les gamins sont prépubères à 8. Merci le poulet aux hormones et Justin Bieber. Passé ce délai, tu découvres qu’avec l’argent,

 

TU PEUX TE PAYER DES CHOSES.

 

Pas de la bouffe ou des factures ou d’autres trucs nuls comme tes parents, qui décidément ne savent pas vivre, mais des choses COOL. Bonbons, barbies, bracelets, bagues, batmobiles et bateaux (oui, tu ne connais pas encore très bien la valeur des objets, mais tu sais que tu as un faible pour les mots en B).

 

Et puis tu grandis. Le soleil se lève, le soleil se couche, tu découvres le lycée, la fac et ses soirées pourries au foyer (1 franc la sangria faite à même les poubelles, ôô jeunesse virginale et luminescente), les vacances en Bretagne avec des amis punks à chiens, l’acné et les désillusions amoureuses. Tu mûris. Et un jour, tes stages non rémunérés deviennent, tiens-toi bien, ré-mu-né-rés. Gloria! C’est for me tout ça?? (formi, formi, formi, formidableu). La mer rouge s’ouvre et tu te retrouves à la tête d’un empire, d’une paye, d’un compte en banque, et, climax de ta vie, d’une Carte Bleue. Soudain, tu n’as plus besoin de drogues expérimentales et bon marché pour que ta vie soit plus rose. Tu as trouvé, à l’instar de Lorie, ta meilleure amie.

MONEY MONEY MONEY charles-aznavour-4142643teqlw_2667-150x150

Main dans la main, tu marches avec elle. Tu lui grattouilles complaisamment son petit sésame à 4 chiffres, et le ciel de votre idylle est sans nuages.

 

Ça, c’est la version n° 1. Parce que le monde est divisé en deux, mon frère. Entre ceux qui dépensent et ceux qui ne dépensent pas. Ceux qui claquent tout, et ceux qui regardent les euros tomber dans le Codevi. Ceux qui mourront pauvres, et ceux qui seront les plus riches du cimetière. Tu crois que ceux qui ne dépensent pas pensent plus? Et que ceux qui dépensent compensent? Je te laisse répondre à ces énigmes sphinxiennes. En tout cas, si ça peut t’apporter un début de réponse, dans les 7 péchés capitaux, il y a l’avarice, mais pas le découvert bancaire…….

 

Certes, j’ai choisi mon camp, tu l’as compris. Chromes et grosses cylindrées, chaussures et bottes, fripes et fanfreluches, paillettes, livres, CD, glosses et fard à paupières, bijoux, meubles, tapis, fer à lisser et chaises de jardin, je brûle de tout bois. Tel un papillon shoppaholic je suis attirée par ce qui brille. Par pulsions saccadées, je staccatote mon n° de Visa chez l’ami Sarenza et chez ma fière Amazon, je transactionne de chez moi et j’arrose le tout d’invasions barbares dans les magasins. Quoi, comment, que dis-tu? Consumériste? Mais toi-même! Dans consumériste il y a mériste, n’oublie jamais ça.

 

Tu n’y es pas du tout, pas du tout (moi clap clap j’ai un piège à fille clap clap , un truc tabou…). Pas matérialiste pour un sou. Même si, tu le sais, on vit dans un monde matériel et que je suis une fille matérielle.

madonna-material-150x150

[clique sur la Madone]

 

 

 

 

 

 

La preuve, le sou je m’en libère dès que je le peux. Le matérialiste ,c’est celui qui renifle ses gros relevés bien gonflés en soufflant « ça sent le pognon, ça sent le pognon », pas des feuilles maladie…

 

Nous, les flambeuses, avons simplement choisi, telles Andy Warhol, de faire de notre vie une oeuvre d’art. Nous avons envie de jouir avant la Fin. D’acquérir notre Coin de Paradis. Qui ressemble étrangement à un dressing room… Pourquoi est-ce que l’on appelle vice ce qui est la plus belle des vertus au royaume de la mesquinerie, de la pingrerie, et de la peuhhh laisse-moi rire raison? Nous, celles et ceux qui ne comptons pas, ni notre temps, ni notre amour, ni notre bon argent, nous essayons simplement de recréer l’Age d’Or où le miel, le vin et le lait coulaient sans que personne n’eût à faire un effort pour s’en abreuver. Nous sommes inconsolables de ces temps d’abondance. Nous avons été parachutées sur terre nues et démunies.

 

Mais l’Age d’Or n’est plus, et le monde est cruel. Alors nous l’attaquons, avant d’être attaquées. Je l’ai appris dans les rouleaux de l’Atlantique, en Guadeloupe. A moins que ce ne soit dans Point Break. La vague, soit tu fonces dedans, soit elle t’écrase face la première contre le sable. Et te broie. Envie d’être broyé? Nous luttons, nous, madame, contre la société de consommation en la saisissant à bras le corps. Alors fais comme nous, achète, achète achète tout ce qui peut s’acheter, par couleurs (tu verras, après quelques temps d’entrainement, ton 3ème oeil s’ouvrira, et tu t’apercevras que par exemple, tu as besoin de jaune et de orange en ce moment, ou de velours côtelé, ou de quelque chose de rose sur ton mur), par genre, par ordre alphabétique. Surtout ce qui est hors de tes moyens. Fais chauffer à blanc ton mode de paiement, fais hurler à la mort ton banquier. Met-lui l’estocade finale. Il n’y a pas d’alternative. C’est une guerre que nous menons, contre la grisaille, la déprime et le moche.

 

Ne t’illusionne pas. A moins d’être un riche héritier (en ce cas ces lignes ne te sont pas adressées, car je parle aux artistes du borderline financier, aux funambules de l’achat compulsif, pas à toi vilain nanti), que veux-tu? Mettre trois clopinettes de côté pour les léguer à tes enfants, des serrés de la poche, comme toi, qui les mettront de côté, et ainsi de suite jusqu’à la fin des temps? MAIS TU AS LU LA DIVINE COMEDIE?? Tu sais ce qui attend de l’Autre Côté les avaricieux? Tu as envie de passer l’éternité en compagnie d’un contrôleur fiscal constipé et d’une mamie qui a économisé 53€ en lésinant durant 68 ans sur le savon et qui trimbale ses lingots dans ses chaussettes puantes?

 

Que nenni. Fais marcher l’économie française, ainsi que celle de la Chine, de Taïwan, de la Turquie. Que tous tes fournisseurs se prennent par la main dans le monde entier et entonnent un chant. Fais marcher l’artisanat et l’industrie. Ainsi parlait Richenou, l’inénarrable gourou : « tes sous sont tes soucis ». Disperse ce poids au vent, et déleste-toi de tes soucis. Parce que la vie est trop courte,

 

Et ton jean trop vieux.

 

skippy-150x150

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


5 commentaires
Laisser un commentaire

  1. Manoush addict masquée

    Trop bon copine ! Je me maaaaaare ! Clap clap

  2. LaetiLaeti

    Les éditho sont meilleurs à chaque fois. Mais jusqu’où iras-tu ? Merci de nous encourager (comme s’il le fallait) à claquer, vivre, se faire plaisir ! vive la vie, vive tes éditho.

  3. danielle

    Grâce à toila journée commence si bien AZA !!!

  4. Vida

    Tres chouette! Quel punch et veracité.
    Bisousss

  5. PATSY S.

    Un éditho pareil, ça me donne envie d’aller à Cap 3000 (la cité du shopping)!!! Vivement notre prochaine journée claquage, je pense qu’il nous manque des colliers, des bagues, des bracelets & des boucles d’oreilles pour passer l’hiver tranquille ;-)
    Surtout, ne t’arrêtes pas, je love & je te love…



Laisser un commentaire

La Cave à Cabraal |
Kiocasino |
le rêve éveillé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Thebluecat
| Enattendantlescoyotes
| Blog de Thibault Delavaud, ...